Noa’h

Cha'harit : 09h15 | Min'ha : 16h50

18 octobre 2017Posté par : alexis

PARACHAT NOA’H

Chers amis,

Pour expliquer l’ordonnance de D.ieu adressée à Noa’h : «Tsohar, tu fabriqueras pour l’arche», Rachi écrit que «tsohar» désigne une pierre précieuse, source de lumière. Tsohar a la même racine que «tsahoraïm», le midi. La pierre précieuse avait donc pour fonction d’éclairer l’arche alors que celle-ci voguait dans les eaux du déluge.

Rabbi Elimélekh de Lizensk (Noam Elimélekh, Noa’h) observe que le terme «téva» désigne aussi : «un mot», et il explique : «Tsoahar ta’assé latéva» ainsi : «Tu feras en sorte que ton langage soit source de lumière !».

Rabbi Elimélekh fait aussi observer que les lettres qui composent le mot «tsohar» composent également le terme «tsara», malheur. En inversant les ordres de priorité dans l’expression, en proposant un nouvel ordre dans la dimension du langage, une nouvelle donne plus éthique, on transforme la tsara en tsohar, le malheur en lumière. On remarquera qu’en français aussi, les assonances sont inversées dans les termes «malheur» et «lumière».

Chabbat chalom à tous !

J.Milewski