Vaye’hi

Cha'harit : 08h00 | Min'ha : 16h45

27 décembre 2017Posté par : alexis

PARACHAT VAYE’HI

Mes chers amis,

Notre sidra raconte que Yaacov bénit ses deux petits-fils, les deux fils de Yossef : il place sa main droite sur la tête d’Ephraïm «vehou hatsaïr» traduit habituellement par «alors qu’il est le cadet» et sa main gauche sur la tête de Menaché, après quoi il les bénit (Beréchit 48, 14). Pourquoi la Torah précise-t-elle qu’Ephraïm est le cadet ? La Torah a déjà mentionné ce fait !

Rabbi Avraham Mordékhaï de Gour (Imré Emet I p. 303) explique que Yaacov place sa main droite sur la tête d’Ephraïm «vehou hatsaïr», et lui, est resté le cadet qu’il était. Propulsé en avant par la bénédiction de son grand-père, il sut rester le cadet qu’il avait toujours été, marqué par la simplicité et l’humilité. Autrement dit, les honneurs ne lui sont pas montés à la tête ! Sans doute, la main inspirée de Yaacov posée sur celle-ci lui rappela la Présence de l’Etre Suprême en face de Qui tout sentiment de grandeur perd toute consistance.

Chabbat chalom lekoulam !

J. Milewski