Emor

Cha'harit : 07h30 | Min'ha : 19h20

02 mai 2018Posté par : alexis

PARACHAT EMOR

Chers amis,

C’est dans notre sidra que se situe l’injonction du compte du ’omer. Celle-ci est aussi mentionnée dans la sidra de Reé (Deut 16, 9) qui enjoint de compter les quarante-neuf jours à partir du moment où «l’on mettra la faucille aux blés».

Le Rav Hirsch (Bema’aguelé Chana III p. 139 à 141) explique que généralement, l’aspiration des hommes se résume à la liberté, à l’indépendance, à la terre, à l’abondance des récoltes, des champs et des vignes, soit la réussite économique. C’est là le but, l’objectif de toute politique.

Or, la Torah demande justement de ne pas considérer cette dimension comme une finalité mais comme le point de départ d’un processus menant au don de la Torah, soit à ce qui va donner sens et signification à cette liberté, à cette indépendance, à cette réussite économique. On compte les jours du ‘omer  «à partir du moment où «l’on mettra la faucille aux blés». L’objectif est ailleurs, sur une montagne où D.ieu donne Sa Torah.

Chabbat chalom à tous !

J. Milewski