Matot Masse

Cha'harit : 08h00 | Min'ha : 16h45

11 juillet 2018Posté par : alexis

PARACHAT MATOT MASSE

Chers amis,

Le Midrach Bemidbar Rabba (22, 9) explique : «Les enfants de Réouven et les enfants de Gad ont fait de l’essentiel l’accessoire, et de l’accessoire l’essentiel… puisqu’ils dirent à Moché : «Des enclos pour notre troupeau nous bâtirons ici, et des villes pour nos enfants». Moché leur dit : «Faîtes de l’essentiel, l’essentiel ! Construisez d’abord des villes pour vos enfants et ensuite des enclos pour le troupeau». Il est vrai que les enfants de Réouven et les enfants de Gad mettaient en avant leurs préoccupations concernant leur troupeau mais précisément comment comprendre que des parents pensent d’abord à leurs biens, puis à leurs enfants ?

Et en même temps, est-ce si rare ? N’y-a-t-il pas des parents qui se soucient avant tout de leur carrière professionnelle au détriment de l’éducation en général, et de l’éducation juive en particulier, destinées à leurs petits ? Contraints par toutes sortes d’obligations, certains parents délèguent leur mission à des personnes qui ne partagent pas forcément leurs préoccupations existentielles. D’autres peuvent décider de s’installer dans un endroit propice à leur progression professionnelle mais guère bénéfique pour leurs enfants. Quand des parents sont à la maison, se consacrent-ils à leurs bambins ou restent-ils connectés au bureau de sorte que même lorsqu’ils sont là, ils ne sont pas là ?

Moché remet les pendules à l’heure : d’abord on met en place un environnement favorable à l’éducation, générale et juive, des enfants, puis on s’occupe du troupeau…

Chabbat chalom à tous !

J. Milewski